Retour

 
 

 4ème Concert – Dimanche 08 décembre à 17h00 au Temple


Un ensemble vocal célèbre d'une vingtaine de voix
plus
Un ensemble instrumental de 13 musiciens de très haut niveau
comprenant cordes, clavecin, trompettes, flûtes et timbales


«  EUTERPE  » & « FRATRES »
réunis sous la direction de

Christophe Gesseney

Dans une apothéose festive d’œuvres de
Johann-Sebastian Bach, Johann-Christoph Altnickol,
Christoph Graupner, Georg Philipp Telemann

Des chants en phase avec la période de l’Avent et de Noël
et dans le thème de notre saison


Un concert Fait pour vous ravir

 

 

Ensemble EuterpeEnsemble vocal " EUTERPE " & Ensemble " FRATRES "
Direction: Christophe Gesseney

Pour l'ensemble vocal "Euterpe" :

Soprani :   Nathalie Bolo et  Florence Renaut
Alto :          Sarah Flores Delacrausaz
Ténors :    
Tristan Blanchet et Mathias Reusser
Baryton :   Raphaël Wullschlegger


Pour l'ensemble instrumental "Fratres" :

Violons
Flavio Losco et Nicolas Penel

Alto
Laurent Galliano

Violoncelle
Mathieu Rouquié

Contrebasse
Benoit Bératto

Clavecin
Pierre-Louis Rétat

Hautbois
Philippe Delzant

Flûtes
Olivier Riehl et Constanz Schmiel

Trompettes
Peter Schwegler, Gabriel Mayer Hétu et Martine Sciboz

Timbales
Romain Kuonen

 

Programme

Christoph Graupner (1683-1760)
« Magnificat »
1. Magnificat anima mea
 
2.
Et exultavit
3. Quia respexit
 
4
. Omnes generationes
5. Qui fecit mihi magna
 
6. Et misericordia,
7. Fecit potentiam
 
8. Deposuit potentes
9. Gloria Patri

Johann Christoph Altnikol (1719–1759)
« Missa » « Messe en ré mineur »
Kyrie    
1. Kyrie I
2. Christe eleison
3. Kyrie II
Gloria  
4. Et in tera pax
5
. Laudamus te   
6. Gratias
Agimus tibi  
7. Domine Deus  
8.
Qui tollis   
9. Quoniam
Tu solus Sanctus
  
10. Cum Sancto Spiritu

Duo soprani

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Suite pour cordes

“La Bizarre” TWV 55:G2

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Gloria in excelsis Deo
, BWV 191, ZK 201
1. Chor
2.
Duett
3.
Chor


Chants de Noël à chanter avec le public :

- Once in Royal David’s city

  H. J. Gauntlett (1805-76)
  Vv. 1-5 harm. A. H. Mann (1850-1929)
  V. 6 Ar. David Willcocks
  Texte de C. F. Alexander

- O come, all ye faithful

  Anonyme (probablement XVIIIème siècle) (Viens, peuple fidèle!)
  Arr. David
  Willcocks
  Texte français Oakeley, W.T. Rooke


- D’un arbre séculaire
  Harm. M. Praetorius (1571-1621)
  A Great and Mighty Wonder

- Mon beau sapin

- La marche des Rois

- Voici Noël

Biographies

 

Ensemble Vocal Euterpe
Euterpe
L'Ensemble Vocal Euterpe  ( EVE), fondé en 1981 par Christophe Gesseney, formé de treize chanteurs à sa création et de vingt-cinq à trente par la suite, a participé en tant que finaliste à plusieurs concours internationaux, comme les Rencontres Chorales de Montreux (Suisse) (2ème prix du jury et prix du public), le Florilège Vocal de Tours (France), le concours de Maasmechelen (Belgique) ou celui de Cantonigros (Espagne). Il a également participé au concours national suisse de chœurs de Charmey (2ème place) et, en septembre 2005 et 2006, au Septembre Musical de Vevey. L’EVE s’est produit dans le cadre de festivals dans le Haut-Jura ainsi qu’à Obernai.

 Durant la Semaine Sainte 2007, une collaboration entre Christophe Gesseney et le metteur en scène Gérard Demierre a abouti à une version scénique exceptionnelle de la Passion selon Saint-Jean de J.-S. Bach, donnée à six reprises à la Cathédrale de Lausanne, avec le concours du chœur Laudate et l’ensemble Baroque du Léman. Le DVD de cet événement est paru en automne 2008.

En janvier 2010, l’EVE et l’ensemble instrumental Amarcordes présentent une version inédite du Requiem et de la Messe du Couronnement dans le cadre du Festival Mozart, fruit d’un travail axé sur l’articulation, vocale et instrumentale.

Actuellement, L’EVE est formé d’une vingtaine de très bons choristes amateurs et d’étudiants en classes professionnelles de chant.
Sa vocation est de contribuer à la formation de ces étudiants en leur donnant l’occasion d’une activité musicale rémunérée, en leur offrant des opportunités de se produire comme solistes dans des concerts d’excellent niveau, et enfin de figurer dans des disques. Les choristes déchiffrant leurs partitions en dehors des répétitions, le travail en commun est orienté dès son début vers l'interprétation.

L'EVE a réalisé des concerts a cappella, avec orgue ou piano, avec trois ou quatre instrumentistes, avec solistes, et avec orchestre. Son répertoire est très large, allant du baroque à nos jours, avec une prédilection pour les œuvres de l’époque baroque. Depuis quelques années, Euterpe a le privilège de collaborer avec Fratres, un ensemble instrumental à géométrie variable, dont les musiciens mènent une recherche passionnée sur les langages baroques et classiques. (www.fratres.ch)

Ensemble Fratres ( http://www.fratres.ch )
L'Ensemble Fratres est fondé en juin 2010 par les membres du Quatuor Fratres (1er Prix du Concours Musica Antiqua de Bruges - 2006), Michel Kiener (claveciniste et pianofortiste), Luc Breton (luthier et musicologue) et Jean-Daniel Noir (ingénieur du son et conseiller artistique).

Ensemble, ils construisent et développent des outils expressifs fondés sur l'héritage artistique et traditionnel des anciens. Leur recherche vise une restitution la plus définie possible du langage musical. Elle devient un parcours trépidant, revisitant la construction des instruments, leur mode d'emploi, les méthodes d'apprentissage et la lecture même des œuvres. Ils soutiennent également de jeunes musiciens qui souhaitent s'engager dans leur démarche, au cours des Ateliers Musicaux du Moulin En Clarens.

Depuis ses débuts il s'est produit aux côtés de Luca Pianca, Vittorio Ghielmi, Barthold Kuijken, Carlos Mena, Maria Espada, Nicolau De Figueiredo ou encore Dorothee Oberlinger.

L'Ensemble Fratres s'est produit récemment au « RadialSystem V » de Berlin, au festival Thüringer Bachwochen de Erfurt et au Händel Festspiele de Halle, avec son programme Bach Transition - Baroque Lounge comprenant entre autres la Chaconne pour violon seul de Jean Sébastien Bach arrangée pour quatre instruments et des airs de cantates de Jean Sébastien Bach et de Georg Friedrich Haendel.

Le projet intitulé Bach Filiation est représentatif de sa démarche artistique. Lancé le 7 novembre 2010, il permettra l'interprétation de l'intégrale des oeuvres concertantes de Jean Sébastien Bach, et s'étendra jusqu'à l'horizon 2015.

Parmi les prochaines oeuvres figurant au programme de l'Ensemble Fratres en 2012 sont : des quatuors à cordes et trios avec pianoforte de Joseph Haydn, des quintettes avec Guitare de Luigi Boccherini, la « Selva morale e spirituale » de Claudio Monteverdi, l'oratorio « la Création » de Joseph Haydn, la Messe en Mi bémol Majeur de Franz Schubert et le Requiem de Gabriel Fauré.

Christophe Gesseney
GesseneyAprès avoir exercé  les métiers d'ébéniste, de vendeur puis d'éditeur de partitions musicales, Christophe Gesseney se voue entièrement à la direction chorale. Il accomplit ses études musicales aux conservatoires de Fribourg, Genève et Lausanne, puis se forme à la direction avec Michel Corboz, Jenö Reha'k, Jean-François Monot.

En 1981, il fonde à Lausanne l'Ensemble vocal Euterpe qu’il conduit avec succès dans des concours et concerts en Europe. Christophe Gesseney dirige également l'Ensemble Choral de la Côte à Nyon et le
Chœur Vivace de Lausanne, formations avec lesquelles il donne de nombreux concerts en Suisse et à l’étranger. En 2005 et 2006, il  participe avec Euterpe au Festival de Musique Montreux–Vevey (Septembre musical de Montreux-Vevey).

Il dirige les grandes œuvres du répertoire choral avec orchestre ainsi que de nombreuses œuvres en formation a cappella. Il a collaboré avec le metteur en scène François Rochaix, assure en outre la direction artistique du stage d’été Musique-Montagne, qu’il a fondé en 1992 aux Diablerets.

Aimant innover, Christophe Gesseney a proposé avec succès Didon et Enée de Purcell dans une mise en espace de Gérard Demierre, la Passion selon saint Jean de J.-S. Bach, en version scénique à la Cathédrale de Lausanne et en septembre 2012, une version scénique du Requiem de Mozart au Théâtre du Jorat à Mézières.


Nathalie Bolo - Soprano
BoloEnfant, Nathalie Bolo étudie le chant à la Maîtrise Radio France à Paris, ainsi qu’à l’école des ateliers Chanson de Paris. À sa venue en Suisse, elle fréquente divers choeurs comme choriste et soliste (chorale Aurore, Ensemble Vocal Euterpe de Lausanne, Chœur Vivace, ensemble Choral de La Côte, Pro Arte, Académie Vocale de la Suisse romande, chœurs du Festival d’opéra d’Avenches), sous la direction de Christian Zacharias, Christophe Gesseney, Dominique Tille, Renaud Bouvier, Pascal Meyer et Jean-François Monod.

C’est donc tout naturellement qu’elle s’oriente vers des études professionnelles de chant classique dans la classe de madame Ioana Bentoiu, à l’Êcole Supérieure de Musique de l’Institut de Ribaupierre à Lausanne, en vue de l’obtention d’un diplôme d’enseignement. Elle y fréquente l’atelier lyrique, où elle travaille notamment : Dorabella dans Così Fan Tutte et la deuxième dame de La Flûte enchantée de Mozart ; Desdémone dans Othello de Verdi ; Marguerite dans Faust de Gounod ; Lucrèce dans Lucrezia Borgia de Donizetti ; Suzel dans L’amico Fritz et Santuzza dans la Cavalleria Rusticana de Mascagni ; Mimi dans La Bohême de Puccini ; Charlotte dans Werther de Massenet ; Nicklausse dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, s’orientant ainsi vers un répertoire essentiellement lyrique.

Nathalie Bolo participe à la version scénique de la Passion selon Saint-Jean de Bach avec Valérie Bonnard, Nathalie Gaudefroy, Lisandro Abadie, Jean-Luc Follonier, Christophe Einhorn, et Benoît Haller, Ulrich Messthaler et Mathias Reusser, à la Cathédrale de Lausanne en 2007, dans une mise en scène de Gérard Demierre et sous la direction musicale de Christophe Gesseney.

Elle chante en outre comme soliste avec Sylvie Bendova dans le concert Vivaldi de l’Ensemble Vocal de La Côte et de l’Ensemble Baroque du Léman, ainsi que dans le concert Niedermeyer de l’Ensemble Vocal de La Côte avec Sophie Graf, Catherine Pillonel-Bacchetta, Valerio Contaldo et Stephan MacLeod, et dans de nombreuses messes et concerts de chant choral liturgique.

Elle participe au Euterpe Mozart Festival en 2010, notamment dans un récital avec Véronique Rossier, Anna Stolarczyk, Fabio Antoniello et Raphaël Wullschleger.

Elle est fondatrice en 2007, avec Arielle Pestalozzi, Valentin Villard et Sébastien Krauer, du quatuor vocal Il Color Cantato, qui travaille notamment avec la chanteuse baroque Isabelle Desrochers.

Elle a participé au spectacle « Hurle France » en 1989, mis en scène par Jean-Louis Hourdin, en tant que chanteuse et comédienne. En 2004-2005, Variations sur Le Prodigue, bucoli-comédie, deux spectacle théâtraux, (texte et mise en scène Julien Mage) en tant que comédienne et chanteuse, au Festival médiéval de Saillon (CH). En 2008, elle est assistante de mise en scène dans le spectacle Division III (texte et mise en scène de Julien Mage) au Théâtre de Poche à Genève. En 2009, elle dirige les chanteurs du spectacle Les perdus au théâtre de Vidy-Lausanne (CH).

Elle enseigne en privé, et à l’École de musique de Savigny, près de Lausanne.

Hugo Nespoulet, ténor
Nespoulet
Hugo Nespoulet étudie le solfège, le violon puis le chant avec Nadia Jauneau-Cury au Conservatoire de Grenoble et réalise parallèlement un doctorat en physiologie respiratoire.

Suite à cela, il décide de se professionnaliser dans le chant et intègre la Haute Ecole de Musique de Genève.

Il suit aujourd'hui l’enseignement du Ténor Stuart Patterson et de la coach vocale Nina Uhari en parallèle d'un travail en enseignement et recherche en médecine d'altitude à Chamonix. Il se produit en soliste sur des créations originales autour de l'opéra ainsi que lors de récitals.




Suite
à des empêchements professionnels, Hugo Nespoulet est remplacé par Tristan Blanchet, ténor Tristan Blanchet

Tristan Blanchet est né en 1991 à Vionnaz en Valais.        

C’est durant ses études au Collège de l’Abbaye de St-Maurice qu’il entre en contact avec le chant par l’intermédiaire du Chœur du Collège dirigé par Damien Luy. Il commence à prendre des cours de chant chez Michèle Olivier à St-Maurice. En 2010, après l’obtention d’une maturité classique, il se rend à l’Université Genève pour étudier les lettres (Musicologie et Littérature Française).    

Il décide alors de cultiver sa voix de manière plus approfondie et entre dans la classe de chant d’Isabel Martin-Balmori au Conservatoire de Musique de Genève. Il y travaille pendant trois ans les bases de la technique vocale lui permettant de développer de plus en plus consciemment sa voix de ténor.   

Dans le cadre de différents projets, il a alors l’occasion de collaborer, avec plusieurs chefs et musiciens importants comme Gabriel Garrido, Vincent Thévenaz, Véronique Carrot ou encore Claude Darbellay. En 2011 il rejoint les rangs de l’Ensemble Vocal de Lausanne en qualité de choriste. Il y apprend les grandes œuvres du répertoire choral s’étendant du baroque (Bach, Haendel, Purcell,…) au XXe siècle (Schnittke, Martin, Duruflé,…).

Il a ainsi la chance de travailler régulièrement avec les chefs principaux de l’Ensemble dont Michel Corboz et Guillaume Tourniaire. En septembre 2013 il chante dans une production des Sept péchés capitaux de Kurt Weill, sous la direction de Marc Leroy-Calatayud.

Il effectue actuellement un Bachelor de chant à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Frédéric Gindraux.



Renaut
Florence Renaut, soprano
Florence Renaut découvre le chant au sein de choeurs d’enfants à Yverdon-les-Bains où elle grandit. Dès l’âge de 14 ans, elle prend des cours de chant lyrique en privé, puis au Conservatoire de Neuchâtel dans la classe de Sylvain Muster et dès 2008 auprès de Dorothea Christ à Lausanne. En 2012, sa passion l’amène naturellement à entreprendre une formation professionnelle en chant lyrique à l’Institut de Ribaupierre à Lausanne où elle intègre la classe de chant de Ioana Bentoiu. Depuis, elle se consacre à ses études, à l’enseignement du chant et collabore à divers projets musicaux où elle intervient comme soliste (En 2012-13, Ensemble Vocal Euterpe, dir. Christophe Gesseney ; Pépito, opéra-comique de J. Offenbach, Cie Cantamisù ; Chœur Le Chêne, dir. Bérengère Penel).

Par ailleurs, Florence Renaut est assistante scientifique au Musée d’art et d’histoire de Fribourg et poursuit son Master en histoire de l’art à l’Université de Neuchâtel.



Sarah Flores-Delacrausaz - Alto
Delacrausaz

Après des études de piano au Conservatoire de Lausanne, Sarah Flores-Delacrausaz travaille le chant au Conservatoire de Lausanne, puis dans le cadre de la Société Suisse de Pédagogie Musicale avec Sirvart Kazandjian-Pearson, cantatrice et compositrice.

Elle participe à de nombreux concerts de l’Atelier Vocal Komitas en Suisse et à l’étranger, dans un répertoire de musique arménienne liturgique et traditionnelle.

Dès 2009, elle chante avec l’ensemble vocal Euterpe.

En 2010, Sarah Flores-Delacrausaz rejoint également l’ensemble lausannois Mimesis. Elle travaille par ailleurs en tant que musicothérapeute dans le domaine des soins psychiatriques




ReusserMathias Reusser
, ténor
Il débute une formation musicale de pianiste au Conservatoire de Vevey et, en parallèle, y suit des cours de chant chez Carmen Cassellas. Après l’obtention de ses certificats de chant et de piano, il poursuit ses études en classes professionnelles de piano chez Ricardo Castro et de chant chez Antoinette Faës au Conservatoire de Fribourg. Il obtient son diplôme d’enseignement du chant en 2006. Pendant ses études, Mathias Reusser chante dans le chœur du festival d’opéra d’Avenches durant trois ans. Il est aussi engagé par l’opéra de Fribourg pour chanter les rôles d’ il venditore di canzonette et Pinellino dans Il Tabarro et Gianni Schicchi de Puccini. Il est aussi le brigadier dans Les aventures du roi Pausole d’Honegger.

Il enregistre et compose des arrangements au synthetiseur pour l'album de guitare de Christophe Matthey « The trip of Kaï Kaï . A Vevey il chante Tamino dans La Flûte enchantée de Mozart avec l’atelier lyrique Cantares . A Lausanne il est Enée dans Didon et Enée de Purcell avec l’Ensemble baroque du léman sous la direction de Florence Grivat-Favre puis, l’année suivante la Messe en sol de Schubert avec l’OCL à la Cathédrale de Lausanne. Il est ensuite engagé au Neues Theater de Dornach pour chanter Pedrillo dans L’Enlèvement au Sérail de Mozart, sous la direction de Bruno Leuschner.

En 2007 et 2008, Mathias Reusser entre comme ténor à l’Ensemble vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz. Il  participe aux différentes tournées du choeur et chante notamment la Passion selon saint Matthieu de Bach, le Dixit Dominus de Haendel, le Requiem de Mozart, la Messe en mi bémol et l'oratorio Lazarus de Schubert en France, en Espagne au Japon et en Suisse. Soliste. compositeur, auteur, chanteur et claviériste,  il enregistre un album de metal progressif avec son groupe « Time Grid ». Il a en outre enregistré comme soliste les Sept paroles du Christ en croix de Gounod et de CésarFrank sous la direction de Michel Corboz.

Mathias REUSSER débute sa formation musicale en tant que pianiste au Conservatoire de Musique de Vevey, prend des cours de chant en parallèle dans ce conservatoire, chez Carmen Cassellas.

Après l’obtention de ses Certificats de chant et de piano, il poursuit ses études en classes professionnelles de piano chez Ricardo Castro, et de chant chez Antoinette Faës au Conservatoire de Fribourg. Il obtient son diplôme d’enseignement du chant en 2006.

Pendant ses études, Mathias Reusser chante dans le Chœur du Festival d’Opéra d’Avenches durant trois ans. Il est aussi engagé par l’Opéra de Fribourg en tant que soliste dans Il Tabarro et Gianni Schicchide Puccini dans les rôles de il venditore di canzonette et Pinellino. Il est aussi le brigadier dans Les aventures du roi Pausole de Honegger.

Il enregistre et compose des arrangements au synthétiseur pour l'album de guitare de Christophe Matthey, The trip of Kaï Kaï.

A Vevey, il chante Tamino dans Die Zauberflöte& de Mozart avec l’atelier lyrique Cantares; à Lausanne, chante Aeneas dans Dido and Aeneas de Purcell avec l’Ensemble Baroque du Léman, sous la direction de Florence Grivat-Favre.

En 2007, il chante dans la Messe en sol de Schubert, avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, à la cathédrale de Lausanne. Il est ensuite engagé au Neues Theater de Dornach pour chanter Pedrillo dans Die Entführung aus dem Serail de Mozart sous la direction de Bruno Leuschner.

En 2007 et 2008, Mathias Reusser entre dans l’Ensemble Vocal de Lausanne, dirigé par Michel Corboz. En tant que ténor, participe aux différentes tournées de concerts organisées. Il chante notamment la Passion selon Saint-Mathieu de Bach, Dixit Dominus de Haendel, Requiem de Mozart, Messe en mi bémol et Oratorio Lazarus de Schubert, en France, Espagne, Japon et Suisse, en tant que ténor soliste.

En 2009, enregistre un album de Metal progressif avec son groupe Time Grid comme compositeur, auteur, chanteur et claviériste; enregistre aussi Sept paroles du Christ en croix de Gounod et Frank, sous la direction de Michel Corboz, en tant que ténor soliste.


Rapahël Wullschleger, baryton
Wull

Après avoir pratiqué la trompette et la guitare, Raphaël Wullschleger, par ailleurs professeur de philosophie au gymnase à Fribourg
, se forme en section professionnelle à l’Institut de Ribaupierre, Lausanne, auprès de Ioana Bentoiu.

Il travaille également avec Fabian Schofrin et Isabelle Desrochers pour la musique ancienne. Il participe aux ensembles Auditea, Oktokoda, Il Color Cantato et
Euterpe.