Retour

 
3ème Concert – Dimanche 2 décembre à 17h00 au Temple

«  Les Chambristes de Lausanne  »

Stéphanie Park (violoniste), Aude Pivôt (violoncelliste),
Mari Adashi
(altiste), Davide Montagne (altiste), Baptiste Fabureau (violon)
Jean-Baptiste Poyard
(violoniste), Vincent Brunel (violoniste), Albert Pià (guitare)

Œuvres de Antonio Vivaldi, J.S. Bach, Franz Schubert, Mauro Giuliani

PROGRAMME MUSICAL

A. Vivaldi (1678-1748)                                 Concerto in Re Maggiore RV93 per Liuto *

J.S. Bach (1685-1750)                                  Concerto BWV 1043 pour 2 Violons  **

--- En ouverture de programme ---

Les Concerts de Cheseaux vous présentent,
en collaboration avec l'
École de Musique de Cheseaux-Romanel,
deux élèves, au piano (électrique), préparés par leurs prof. Mme Valérie Schlup

Yann Charbon
Les écossaises de Ludwig van Beethoven

Elisa Breitler

une sonate de Haydn ainsi que Le Petit Nègre, de Claude Debussy

Suite du concert

F. Schubert (1797-1828)                               Quatuor à Cordes“Quartetsatz”  ***         

M. Giuliani (1781-1829)                                 Quintette Opus 65 (Camerata+Albert Pià)* 

 

*    Soliste: Albert Pià
**   Solistes: Stephanie Park, Jean Baptiste Poyard
*** Vincent Brunel, Stéphanie Park, Mari Adashi et Aude Pivot

 

Les Chambristes de Lausanne

Stéphanie Park Violoniste

Stéphanie

Née aux États-Unis, Stéphanie Park entre à la prestigieuse Juilliard School de New York à l’âge de 16 ans dans la classe de Masao Kawasaki, et obtient son Bachelor’s of Music en 2003.  Elle se perfectionne également auprès des professeurs Janet Sung, Jody Gatwood, Almita et Roland Vamos pour le violon mais aussi avec le quatuor Guarneri, le Ahn Trio, le St. Lawrence String Quartet, le Ying Quartet et Menahem Pressler pour la musique de chambre.

Lors de ses études à la Juilliard School, Stéphanie remporte de nombreux concours, comme le concours Chester J. Petranek, le concours de musique de chambre de WGMS, le concours du Concert Lover's Association et le concours Catherine Filene Shouse. Elle est également récompensée par les prix des fondations Robert C. Byrd, C. V. Starr, Irving Ruckens, et Carabo-Cone.

Stéphanie a été invitée à participer à de nombreux festivals, comme l’Académie Internationale d’Été de Nice, l’Académie de Musique Tibor Varga avec Viktor Pikayzen, le Hot Springs Music Festival et l’Aspen Music Festival.

En 2005, Stéphanie poursuit ses études à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Pierre Amoyal et de Christine Sorensen, et obtient le Master’s of Arts in Performance ainsi que le diplôme de musicienne d’orchestre en collaboration avec le Sinfonietta de Lausanne, dont elle est devenue membre depuis 2009.

Récemment, elle a été invitée se produire en tant que soliste par le Washington Korean Symphony Orchestre au Kennedy Center de Washington DC et avec l’Orchestre Symphonique interuniversitaire de Paris en France.  Stéphanie a aussi joué en tant que soliste aux Barns of Wolf Trap, aux Ambassades coréenne et Autrichienne à Washington DC ainsi que dans de nombreuses salles en Autriche, en France et en Suisse.

Stéphanie s’est produite également en musique de chambre et en orchestre dans des prestigieuses salles comme le Concert Hall et le Terrace Theater du Kennedy Center, l’Alice Tully Hall et le Carnegie Hall de New York, le Coolidge Auditorium au Library of Congress et le Smithsonian Hall of Musical Instruments de Washington, ainsi que dans des nombreuses salles européennes. 

Également passionnée par l’enseignement, Stéphanie a obtenu son Master en Pédagogie au sein de la Haute École de Musique de Lausanne.  Elle est actuellement professeur à l’École Internationale de Lausanne (ISL) et au « P’tit Conservatoire du Haut Talent ».

 

Aude Pivôt – Violoncelliste

Née en 1987, Aude Pivôt débute le violoncelle à Grenoble. A 11 ans, elle y fait ses premiers concerts en soliste avec l'orchestre de l'Association Musicale Vivaldi. Elle intègre en 2000 la classe de Michel Strauss au Conservatoire de Boulogne-Billancourt où elle obtient en 2006 ses premier prix de violoncelle et de musique de chambre, puis poursuit ses études auprès d'Hélène Dautry et Augustin Lefebvre.

Admise en 2008 à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Marc Jaermann, elle y obtient en juin 2011 son diplôme de master d’enseignement avec les félicitations du jury.

Depuis septembre 2011, elle étudie avec Raphael Wallfisch dans le cadre d’un deuxième master, d’interprétation cette fois, à la Musikhochschule de Zürich. Par ailleurs, Aude reçoit le Deuxième prix du concours Bellan, le Premier prix à l'unanimité avec les félicitations du jury au concours de l'UFAM,

le Diplôme d'Honneur du Concours national l'Archet d'Or avec prix spécial du jury pour la meilleure interprétation de l'œuvre de Nicolas Bacri attribué par le compositeur, le Troisième prix du concours Vatelot-Rampal...

Elle participe depuis 2002 à de nombreuses master classes avec des musiciens de renom tels que Franz Helmerson, Miklos Perenyi, Maria Kliegel, Hélène Dautry, François Guye, Orfeo Mandozzi, Roland Pidoux ou encore le Quatuor Debussy.

Passionnée par la musique de chambre, elle fonde en 2009, avec Flore Merlin et Vincent Brunel, le trio Nuori qui a déjà donné une dizaine de concerts en Auvergne, à Grenoble, à Lyon, en région parisienne et à Yverdon-les-Bains.

Elle est également appelée à jouer à deux reprises aux côtés du Quatuor Sine Nomine dans les octuors de Mendelssohn et Enesco, notamment lors du Festival Sine Nomine 2011.

En avril 2010, Aude fait sa première tournée européenne au sein du Gustav Mahler Jugendorchester sous la baguette de David Afkham et d'Antonio Pappano, puis réussit un concours qui lui permet d'occuper le poste de violoncelliste stagiaire à l'Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) pour la saison 2010-2011, ce qui lui permet de jouer sous la baguette de chefs de renom tels que Michel Corboz, Christian Zacharias, Antonello Manacorda, Nicolas Chalvin, Stefano Ranzani, Lawrence Foster ou encore Domingo Garcia Hindoyan.

Depuis octobre 2011, elle est professeur de violoncelle à l’Institut de Ribaupierre de Lausanne.

 

Mari Adashi – Altiste  

Née en1984 à Tokyo, Mari commence ses études musicales par le violon à l’âge de quatre ans. En 2003, elle entre au « Toho Gakuen School of Music ».

En 2004, elle commence l’alto avec Isako Shinozaki et Mazumi Tanamura. En 2005, Mari remporte le prix du « Kirishima International Music Festival ». En 2007, elle est acceptée au sein de l’académie du NHK Symphony Orchestra de Tokyo, avec lequel elle continuera de jouer jusqu’en 2009. En 2010, Mari étudie avec Siegfried Führlinger et suit les cours de musique de chambre à l’Universitât für Musik de Vienne avec Johannes Meissl, Avedis Kouyoumdjian, Peter Schuhmayer et Teresa Leopold.

Elle entre en 2011 à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Gilad Karni et se perfectionne en parallèle avec Nobuko Imai. Mari a eu l’occasion de suivre les « Master Classes » de musiciens de renoms tels que Hartmut Rohde, Herbert Kefer et Gilad Karni, ainsi qu’avec le Tokyo String Quartet et le D’Amici String Quartet pour la musique de chambre. 

Elle a aussi participé au « Chamber Music Workshop for Young People » au sein du Saito Kinen Music Festival au Japon et en Chine.

Elle est désignée comme chef d’attaque des altos pour un projet de l’opéra sous la direction du chef Seiji Ozawa dans l’académie de musique de ce dernier.

Mari a joué avec Garth Knox au « Viola Space3 » en 2006 et en 2007 à Tokyo, ainsi qu’avec Vilmos Szabadi et Béla Bánfalvi dans la maison de Bartók en Hongroie. À l’âge de 20 ans, elle gagne le «  Solistische StreicherInnern-Preis » à l’académie d’été de Prag-Wien-Budapest, et, l’année suivante, le remporte de nouveau ainsi que le “Sonderpreis”. En 2011, elle joue le concerto de Bartók avec l’orchestre philharmonique de Baden-Baden, et gagne le prix “Förderpreis”

Depuis 2012, Mari est membre de la Camerata de Lausanne sous la direction de Pierre Amoyal.

 

Baptiste Fabureau – Violoniste

Baptiste

Baptiste a commencé le violon à l’âge de huit ans au Conservatoire National de Région de Dijon. Il obtient un Diplôme de fin d’études mention très bien en 2003 puis un diplôme de perfectionnement en 2004 et un Prix supérieur Inter régional à l’unanimité du jury en 2005 dans la classe de Marie Béreau (professeur assistante de J.J Kantorow).

Parallèlement, il suit l’enseignement du Quatuor Manfred (1ers Prix Banff et Évian), ce qui lui permet de se perfectionner en quatuor et obtient notamment un Diplôme de fin d’études à l’unanimité avec les félicitations du jury en quatuor à cordes en 2006.

Entré à la Haute école de musique de Lausanne en 2006, il suit l’enseignement de C. Sörensen et obtient en 2009 un Diplôme de Concert et un Master de Pédagogie en 2011.

Baptiste a suivi en musique de chambre les avis de personnalités musicales comme François Salque (concertiste), Vincent Coq (Trio Wanderer), Patrick Genêt (Quatuor Sine Nomine). Il a eu aussi la chance de suivre les conseils de violonistes comme M. Frischenschlager (Vienne), J. Crow (Mc Gill), R. Oleg, Alexander Vinnitsky (Sibelius Academy) ou encore M. Piketty (Cnsm Lyon).

Tout au long de ses études professionnelles, Baptiste a eu l’opportunité de jouer dans de nombreuses salles de concert en Europe (Victoria Hall, Salle Pleyel, Théâtre du Chatelet, Halle aux grains...) et a participé à de nombreux projets d’orchestres et de musique de chambre (Orchestre National du Capitole de Toulouse, Sinfonietta de Lausanne, European Youth Chamber Orchestra, festival Musiques en Voutes, festival Musicales de Fontaine.

 

Davide Montagne Altiste

img11.jpg

Né à Vérone d'une famille de musiciens, Davide commence l'étude du violon à l'âge de neuf ans et rentre dans la classe d'alto du professeur Sabatino Servilio dans le Conservatoire de L'Aquila où il obtient son diplôme finale avec distinction en 2000. Il se perfectionne dans le Conservatoire de Maastricht dans la classe de Mikhail Kugel, ensuite il suit les cours de Zoltan Toth à la Haute Ecole de Genève.           

Il a fait partie de plusieurs orchestre de chambres en Italie comme « I Solisti Aquilani » et « l'Officina Musicale » ensemble spécialisé dans la musique contemporaine.

Pendant sa carrière il joue dans plusieurs orchestre en Europe comme Le Philharmonique du Luxembourg, la Opera North de Leeds, La Scala de Milan, l'Orchestre Symphonique de Bienne. Il obtient le deuxième prix au concours de « Città di Barletta » en 2005 et au « Concorso Johannes Brahms » de Aqui Terme en 2006.        

Il est à présent un élève de la Haute Ecole de Lausanne dans la classe de Gilad Karni. Il joue un alto construit par Bruno Montagne en 2006

 

 

Vincent Brunel – Violoniste

Né en 1985, Vincent débute le violon à l'âge de 6 ans. Il intègre le conservatoire de Clermont-Ferrand, où il obtient une médaille d'or de violon dans la classe de Raphaël Chenot, puis poursuit sa formation au conservatoire de Boulogne-Billancourt dans la classe de Catherine Montier.

En 2006, après l'obtention d'un prix de violon et de musique de chambre à l'unanimité, il intègre la classe de Marie-Annick Nicolas à la Haute École de Musique de Genève, et réussit en mai 2009 un diplôme de concert. Il étudie depuis 2009 avec le maitre hongrois Gyula Stuller à la HEM de Lausanne, et vient d’obtenir le diplôme de Master en pédagogie.

Vincent a eu l’occasion de se perfectionner lors de diverses académies avec des musiciens de renommée internationale, tel Gordan Nikolitch, Alexis Galperine, Annick Roussin, Rainer Kussmaul, Christian Altenburger, Pavel Vernikov et Ivry Gitlis. Parallèlement, il se produit régulièrement en musique de chambre dans diverses formations – duo, trio, quatuor – ainsi qu'en orchestre ; il a en effet joué au sein de l'Orchestre Français des Jeunes, du Gustav Mahler Jugendorchester, et a été engagé durant l'année 2009-2010 par le Sinfonie Orchester Basel comme stagiaire, avec lequel il est parti en tournée en Chine durant l'été 2010. Il est également appelé très régulièrement comme remplaçant à l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

Ces différentes expériences l'ont amené à travailler sous la baguette de chefs renommés tels qu’Emmanuel Krivine, Sir Colin Davis, Herbert Blomstedt, Jesus Lopez Cobos, Denis Russel Davis ou Heinrich Schiff. Passionné de musique de chambre et bénéficiant des conseils de Gabor Takacs, Vincent fonde en 2009 le trio Nuori, avec Flore Merlin et Aude Pivôt, qui se produit entre autre à Riom, Grenoble, Clermont-Ferrand, Lyon, Yverdon-les-Bains ainsi que dans le cadre du festival « Les Concerts de Vollore ».

Récemment, il a eu l'opportunité de se produire en soliste dans la symphonie concertante de Mozart en compagnie de Marie-Barbara Dusson, et en décembre 2010, il interprète l’Automne de Vivaldi lors de deux concerts donnés à Lausanne et Fribourg, accompagné par la Camerata de Fribourg.

En avril 2011, il a joué en direct à la Radio Suisse Romande dans le cadre de l’émission « Des Masters sur les Ondes », en compagnie d’Aude Pivôt dans le duo de Kodaly pour violon et violoncelle, et de Silvia Fraser dans la sonate d’Enescu pour violon et piano « dans le caractère populaire roumain ».

Curieux et ouvert à tous les styles, Vincent se passionne pour les musiques populaires et traditionnelles, européennes et extra-européennes, ainsi que pour l'improvisation.

 

Jean-Baptiste Poyard – Violoniste

Jean-Baptiste commence l’étude du violon à l’âge de six ans puis entre quelques années plus tard dans la classe de Jean-Luc Richardoz à l’École Nationale de Musique de Cachan. Il y obtient un premier prix de violon, premier nommé à l’unanimité du jury, puis l’année suivante le prix de Perfectionnement. Dans le même temps, il devient lauréat du « Concours de Musique et d’Art dramatique Léopold Bellan » et du concours de la fondation « Le Parnasse » à Paris.

En 2004, il est admis au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Gunars Larsens récompensé par un Diplôme d’Enseignement avec félicitations du jury ainsi qu’une distinction spéciale pour son engagement pédagogique.

En 2006, il est invité par la « Latvian Academy of Music » de Riga pour venir étudier auprès du professeur Andris Baumanis. En 2009, il entre au Conservatoire de Genève dans la classe de violon de Patrick Genet et obtient deux ans plus tard son Master en interprétation musicale mention « très bien ». Il y reçoit également l’enseignement de Jean-Jacques Balet et de Miguel Da Silva (Quatuor Ysaye) pour la musique de Chambre.

Au cours de ses études, Jean-Baptiste Poyard se perfectionne auprès de violonistes renommés tels que Viktor Pikayzen, Geza Kapas et Valery Gradow, pour la musique de chambre auprès du quatuor

Sine Nomine et du quatuor Belcea et reçoit les précieux conseils de Denitsa Kazakova et Ton Koopman pour la musique baroque.

Il occupe pendant plusieurs années le poste de premier violon solo à l’Orchestre Inter-Universitaire de Paris, avec lequel il s’est produit de nombreuses fois en tant que soliste, sous la direction de Boris de Vinoradow et de Javier Gonzales-Novales.

Depuis la fin de ses études, Jean-Baptiste Poyard se produit régulièrement en concert en suisse comme par exemple au « St Prex festival » ou encore au « festival Sine Nomine», mais aussi en France et aux États-Unis. Il s’est également produit au sein d’orchestres dans de prestigieuses salles de suisse romande comme la salle Métropole de Lausanne, la salle Paderewski, ou le Victoria Hall de Genève.

Sa passion pour la musique de chambre l’a amené à partager la scène avec des musiciens de renoms tels que le quatuor Sine Nomine ou encore Raphael Oleg.

Lors de ses concerts, il a eu l’occasion de se produire pour des médias comme la Radio Suisse Romande (RSR). Tout aussi passionné par la pédagogie que par son activité de concertiste, il est professeur de violon à l’École de Musique d’Epalinges, ainsi qu’à l’École Sociale de Musique de Lausanne.

 

Albert Pià-Comella Guitariste

Description : IMG_8286 Alb

Albert est né à Les Escaldes (Andorre) en 1979. Il commence ses études de guitare à l’âge de 8 ans, avec le professeur Jaume Solé puis avec Thomàs Preibsch à l’Institut Andorran d’études musicales. En 1996, il est admis au Conservatoire de Toulouse dans la classe de Laurent Vivet.

Trois ans plus tard, il rentre dans la classe professionnelle de Dagoberto Linhares au Conservatoire de Lausanne (Suisse) où il obtient en 2003 son Diplôme Supérieur d’enseignement musical. Pendant la même année, il obtient le prix de la Fondation du Crédit Andorran qui lui donne droit à une bourse d’études.          

Ensuite il continue sa formation musicale à la Haute école de Musique de Sion dans la classe du concertiste George Vasilev et obtient en 2008 son diplôme de concert avec mention. Il s’est perfectionné en suivant les Masters Class de David Russell, Robert Aussel, José Maria Gallardo Del Rey, Eduardo Isaac, Edoardo Catemario (dans la Summer Académie de Salzbourg), Fabio Zanon, Dusan Bogdanovic, et Guido Margaria. De plus, Il est lauréat des concours internationaux : Isole Borromee (Premier Prix), Alice Bel colle (Deuxième Prix) en Italie, concours International « twens Guitaar » d’Enchede en Hollande, et du Concours national du Jura (2005) en Suisse. Depuis ces débuts en 1996, il se produit régulièrement comme soliste et avec divers groupes de musique de chambre dans divers pays. Parmi les concerts les plus importants nous pouvons citer ceux en :           

Suisse
 : Les Classiques de Villars, Tribune des jeunes Musiciens de Genève, Concerts de Villeneuve, Concerts de la VUY, au Théâtre Benno Besson d’Yverdon-les-Bains, à la Fondation Louis Moret pour les Jeunesses Musicales de Martigny, Concerts de la Région Morguienne, Sonaare à Aarau…

France
 : Concerts des Sept Nations à Paris, à l’occasion de l’adhésion de l’Andorre à l’Organisation Internationale de la Francophonie, à La Fondation Bensberg à Toulouse, à Strasbourg pour la Fête Nationale de la Principauté d’Andorre organisée par la Représentation Permanente, Samedis Musicaux de Prades, Septembre musical de l’Orne en Normandie…         

Andorre : Église d’Ordino pour le Festival Narciso Yepes, Église de La Massana pour le Cycle d’Orgue, Auditoire National d’Andorre, Sala d’actes del Comú d’Andorra la Vella i del Comú d’Escaldes…

Pays Bas : Festival de Musique de Chambre de Hoorn. « Les Concerts à Enhuizen », pour le Zuiderzee Museum de Enkhuizen 

Italie : Concerto di St Fructuoso, Villa Giulia Festival, Concerto di Novara, Camogli in Musica 

Belgique : Salle Gothique de l’hôtel de Ville de Bruxelles  

Portugal : Musée d’eau de Lisbonne, Festival international de Figueira Da Foz, Festival International de Terceira, Fondation Casa Mateos       

États Unis : à l’ONU, New York     

Ce jeune concertiste compte comme partenaires des interprètes tels que la violoniste Birthe Blom et la flûtiste Marjolaine Werner Picand. De même, il a eu l’occasion de jouer en concert avec le quatuor à cordes de Paris Amedeo Modigliani, le quatuor Byron de Genève, et avec l’organiste Suisse Benjamin Righetti.            

De plus, il s’est aussi produit comme soliste à plusieurs reprises avec l’Orchestre National de Chambre d’Andorre, l’orchestre des Jeunes de l’I.A.E.M et l’orchestre Prae Classica de Genève.      

Il a été membre fondateur du Lausanne Guitare Trio dans lequel il a joué jusqu’en 2007, et a fait partie de l’Octuor de Guitares Linhares. Il a également enregistré pour diverses chaînes de télévision (T.v.r.l, T.S.R, Léman Bleu, Télévision Nationale d’Andorre, Télévision Nationale d’Italie), et de radio (RSR en Suisse, R.N.A  et Radio Valira en Andorre).       

Depuis de nombreuses années, Albert Pià est domicilié à Lausanne (Suisse) et ce perfectionne auprès du maître italien Paolo Pegoraro a l’Académie de Pordenone (Italie). De même, il enseigne la guitare à l’école de musique de Cheseaux-Romanel. Albert joue une guitare du Luthier Allemand Walter Vogt, modèle 219, construite en 1975.