Feu Vert

Retour

  L'ensemble  -  Le 27 novembre 2016 à 17h00 au Temple  -   Extraits Photos  -  Extraits Sonores 1  -  2 


Le Concert Émotion

Gloire de la "Musique Ancienne", sur instruments d’origine, avec le préstigieux

Ensemble Arabesque
La virtuosité dans l'Âme - L'Émotion au rendez-vous

En résidence au château du Châtelard, les musiciens de l’Ensemble Arabesque révèlent des styles de musique oubliés. Ils ont choisi de se consacrer aux maîtres anciens pour partager avec le public les trésors de la littérature musicale, de la Renaissance au Baroque européen


Georg Philipp Telemann
Suite en la mineur pour flûte à bec, cordes et continuo
Ouverture - les Plaisirs -  Air à l’italien -
  2 menuets -  Réjouissance - 2 passe-pieds – Polonaise

Georg Friedrich Händel
Concerto III pour clavecin op. 4
Adagio-Allegro-Adagio-Allegro

Antonio Vivaldi
Concerto pour hautbois Rv 455
[     ] - Grave- Allegro

Alessandro Corelli
Concerto grosso VIII op. 6
Fatto per la notte di natale
Vivace-Grave, Allegro, Adagio-Allegro-Adagio, Vivace, Allegro, Pastorale

Georg Philipp
Telemann
Concerto pour flûte à bec TWV 51:C
Allegretto-Allegro-Andante-Tempo di Minuet


Marc Antoine Charpentier
Noël pour les instruments
A la venue de Noël, Les Bourgeois de Chastre,
Une jeune Pucelle


*   *   *
Vivian Berg : Hautbois baroque et flûte à bec
Jan Van Hoecke : Flûte à bec
Mojca Gal : Violon baroque
Hélène Galatea Conrad : Violon baroque
Bettina Ruchti : Alto baroque
Ruth Waeffler : Violoncelle baroque
Giuseppe Lo Sardo : Violone
Claire Anne Piguet : Clavecin

Musique et Patrimoine
En résidence au château du Châtelard, les musiciens de l’Ensemble Arabesque révèlent des styles de musique oubliés. Ils ont choisi de se consacrer aux maîtres anciens pour partager avec le public les trésors de la littérature musicale, de la Renaissance au Baroque européen. Chaque programme permet à l’auditeur de découvrir un répertoire richissime, foisonnant d’originalité, qui touche particulièrement les auditeurs d’aujourd’hui. Sous le signe des richesses baroques, nous convions le public à de nouvelles découvertes musicales !

Le Son

À l’origine de la démarche musicale d’Arabesque, il y a une recherche de timbre. Timbre nouveau ? Timbre ancien ? Timbre de chaque instrument, timbre de l’Ensemble. L’alternance et les combinaisons entre hautbois, cordes, flûte à bec, violoncelle ou clavecin permet de varier infiniment la couleur du son. Les musiciens d’Arabesque ont choisi les instruments anciens pour leur grande expressivité, permettant de retrouver des sons disparus.

L’interprétation
Les musiciens qui participent aux concerts d’Arabesque ont fréquenté les Hautes Écoles de Musique Ancienne d’Europe, comme la Schola Cantorum Basiliensis, le Conservatoire Royal de La Haye ou l’École Supérieure des Arts d’Utrecht. Stimulés par les premières éditions, l’étude des manuscrits et des traités de l’époque, ils pratiquent l’art de l’ornementation et de l’improvisation, indispensables à la transmission toujours renouvelée de la musique du passé.

L’Échange
Lors des concerts d’Arabesque, l’exécution naturelle et spontanée des musiciens rapproche la musique ancienne du public.

Éventuellement
Convaincus que ces moments d’échange sont uniques, les musiciens partagent quelques commentaires éclairant le choix des œuvres, leurs compositeurs, leur contexte.

Extase